Orthographe :
Vous êtes le Big Boss 
  

 

Tous restent suspendus à vos lèvres. Le service client, la production, les préparateurs, les caristes, les secrétaires, la responsable communication.

Votre regard fait l’essuie-glace. Il faut réfléchir, vite, rester droit, rentrer le ventre, ne pas laisser la crainte s’installer - ne jamais montrer que l’on a peur.

Vous pensiez qu’avec votre stratégie de fidélisation, votre image légendaire, des clients émerveillés, les commandes tomberaient par milliers comme les pétales des cerisiers au début du printemps.

Le business est saisonnier, mais les équipes sont rodées, et c'est vous le Bruce Lee de la trésorerie !

Comment ont-ils osé voler votre slogan, votre graphisme et envoyer, en votre nom, des messages pointant vers les Îles Caïman ou le triangle des Bermudes ?

Comment expliquer maintenant, que l’e-mail est un leurre, qu’il n’y a pas d’erreur, que nous avons bien reçu la fameuse liste et qu’il ne faut surtout pas appuyer sur le bouton pour s’identifier ?

Soudain, vous repérez une faille, puis deux, puis trois et vous y engouffrez : des accents qui manquent, une tournure abracadabrantesque, des accords fumeux.

Sauvé par l’orthographe, qui l’eût cru ! Votre cœur recommence à battre. Vous en êtes certain : les dignes descendants de Molière, de Rimbaud ou de Boris Vian, biberonnés à la bibliothèque verte, aux Trois mousquetaires et aux San Antonio ne se laisseront pas berner…

Le Père Noël, c’est bien vous.

©Latédo

 

Découvrez aussi :